Énergies renouvelables en Méditerranée : un pari à gagner

Des facteurs structurels, de nature géologique, historique ou géostratégique, ont contribué à créer une situation particulière pour l’énergie autour de la Méditerranée. En effet, les ressources énergétiques (pétrole, gaz, soleil) sont concentrées dans la partie méridionale alors que les pays de la partie septentrionale, qui ont la plus forte consommation, disposent des compétences humaines, de la technologie, de l’expérience et des moyens financiers. Cette distribution des richesses, suggèrent l’idée que s’imposent naturellement aux pays des deux rives la complémentarité, le travail en commun, la coopération, la solidarité…

L’auteur :

Abdenour Keramane est directeur de la publication de la revue MedEnergie dont il est le fondateur. Il a été directeur général de Sonelgaz puis ministre de l’Industrie et des Mines en Algérie.

Sommaire :

  • L’efficacité énergétique et les énergies renouvelables
  • Enjeux et défis du développement durable
  • Croissance énergivore et développement du carbone
  • Énergies renouvelables: un potentiel mais des réalisations modestes
  • Un contexte régional et international favorable
  • Les possibles développements
  • Quel avenir pour les énergies renouvelables au Nord et au Sud de la Méditerranée?
  • Pourquoi les développer ?
  • Les inconvénients
  • Solaire thermique: enjeux dans un marché en mutation
  • La consommation énergétique a plus que doublé en trente ans
  • L’utilisation rationnelle de l’énergie et des énergies renouvelables
  • Les applications de l’énergie solaire thermique
  • Des dénominateurs communs et des disparités de développement
  • Le rôle indispensable des politiques publiques
  • Maîtriser l’énergie pour lutter contre le réchauffement
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page