Sécurité alimentaire en Méditerranée : un enjeu géostratégique majeur

La sécurité alimentaire relève du droit de chaque individu d’avoir accès à « une nourriture quantativement et qualitativement adéquate et suffisante, correspondant aux traditions culturelles locales, et qui assure une vie psychique et physique, individuelle et collective, libre d’angoisse, satisfaisante et digne ».

En Méditerranée, c’est, au contraire, une insécurité alimentaire croissante qui prévaut avec un risque très élevé d’aggravation dans les vingt prochaines années. Alors que le déficit de production alimentaire y est très préoccupant à moyen et long terme, les inquiétudes à propos de l’augmentation des risques sanitaires doivent absolument être pris au sérieux par les dirigeants politiques européens et méditerranéens.

Des stratégies pour parvenir à rétablir un niveau nécessaire de sécurité alimentaire existent et s’inscrivent dans le contexte stimulant mais contraignant du développement durable.

Elles passent par le renforcement des échanges agricoles et agroalimentaires dans la zone et par le développement des investissements directs étrangers dans les filières concernées.

Mais toutes les solutions imposent que la sécurité alimentaire en Méditerranée soit considérée comme une priorité pour l’action politique dans l’espace euro-méditerranéen.

Les auteurs :

Jean-Louis Rastoin : Ingénieur agronome, docteur en sciences économiques et agrégé de sciences de gestion, Jean-Louis Rastoin enseigne l’économie et la gestion des entreprises à Montpellier SupAgro. Fondateur et directeur de l’unité mixte de recherche Ciheam- Iamm/Cirad/Inra/IRD/Montpel lier SupAgro, il a été conseiller auprès du ministère de l’Agriculture du Brésil, ainsi que responsable du Plan à Renault agriculture SA. Il a présidé durant six ans l’Association internationale d’économie alimentaire et agro-indus trielle (AIEA2). Il est correspondant national de l’Académie d’agriculture de France. À paraître, cosigné avec G. Ghersi, “Le système alimentaire mondial : concepts, méthodes d’analyse et dynamiques”, éd. Quae, Paris.

Foued Cheriet : Ingénieur de recherches à l’Inra Montpellier, Foued Cheriet est docteur en sciences de gestion (Sup Agro Montpellier). Ses recherches portent sur le secteur agroalimentaire en Méditerranée, avec des orientations portant sur le management stratégique, les conflits dans les relations inter – organisationnelles, le contrôle des alliances asymétriques, les stratégies des firmes multinationales et les investissements directs à l’étranger. Il a publié de nombreux articles sur l’instabilité des alliances stratégiques et les investissements dans le secteur agroalimentaire en Méditerranée.

Sommaire :

  • DIAGNOSTIC DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE
  • Des importations massives
  • Des risques sanitaires croissants
  • STRATÉGIES POUR PROMOUVOIR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE
  • Corriger les déséquilibres entre l’offre et la demande
  • Restructurer les filières agroalimentaires
  • Renforcer les échanges agricoles et agroalimentaires
  • Les investissement directs étrangers : un gisement à exploiter
  • Les indispensables coopérations inter-entreprises
  • CONCLUSION
  • UNE PRIORITÉ D’ACTION POLITIQUE
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page