Les autoroutes de la mer : des perspectives prometteuses en Méditerranée

L’objectif de cette Note IPEMED est de montrer, à travers l’étude du projet d’autoroutes de la mer transméditerranéennes, quels sont les enjeux du transport maritime en Méditerranée, et de préciser en quoi le développement de ce mode de transport peut servir l’intégration euro-méditerranéenne. Pour y parvenir, il est d’abord nécessaire de recenser les problèmes que pose, en termes économiques, réglementaires et techniques, la mise en oeuvre de ce nouveau type de liaison Nord-Sud.

La prospective économique, qui motive les politiques euro-méditerranéennes de transport, et le diagnostic du système de transport méditerranéen montrent que l’enjeu est considérable. Les effets escomptés débordent ce seul secteur : on attend de ces liaisons qu’elles jouent un rôle de catalyseur dans l’intégration logistique et économique de l’espace euro-méditerranéen.

Les auteurs :

Maxime Weigert , chercheur et diplômé d’un master professionnel de géopolitique (2007- 2008), de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm, Maxime Weigert mène actuellement un projet doctoral de géographie du tourisme à l’Institut de recherche et d’études supérieures du tourisme (ParisI). Intitulé Tourisme et intégration euro-méditerranéenne : quel rôle pour l’entreprise touristique dans l’évolution du tourisme au Grand Maghreb ?, ce projet étudiera les interactions du tourisme et de la constitution d’une région « Nord-Sud » en Méditerranée. Il montrera si cette intégration régionale peut provoquer un essor qualitatif et quantitatif du tourisme euro-méditerranéen. Maxime Weigert a réalisé la présente Note pour le compte d’Ipemed qui mène une réflexion plus large sur l’importance du transport maritime dans le rapprochement par l’économie des deux rives de la Méditerranée.
Marc Abeille, préfacier de cette Note, est consultant en Transports internationaux. Diplômé de troisième cycle des Universités d’Aix-en- Provence et de Paris I, il est le fondateur et dirigeant de CopéTrans (coopération-transports), cabinet d’étude et de conseil spécialisé en transports intermodaux à dominante maritime. Il est actuellement Team Leader de deux contrats pluriannuels européens en Méditerranée et en mer Noire, qui visent à développer les autoroutes de la mer et les solutions de transport maritime et intermodal dans ces zones. Marc Abeille est par ailleurs maître de conférences associé à l’Université ParisI Panthéon- Sorbonne, où il traite des chaînes de transport et de l’intermodalité au sein du mastèreII Transports internationaux.

Sommaire :

  • Un contexte prospectif déterminant
  • Le transport euro-méditerranéen, une priorité
  • Une vision nouvelle des échanges maritimes
  • Les enjeux du transport maritime et de la logistique en Méditerranée
  • L’exemple du corridor maritime de l’Asie orientale
  • Le programme Meda-Mos : élaborer des projets pilotes
  • L’exigence de financements conséquents
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page