Qualité des eaux de baignade en Méditerranée

Dans le cadre de ses travaux sur l’eau en Méditerranée, Ipemed (Institut de prospective économique du monde méditerranéen) a lancé une étude sur la qualité des eaux de baignade et l’amélioration de l’assainissement dans le bassin méditerranéen, avec l’appui de l’Office francais de la Fondation de l’éducation à l’environnement, organisme en charge de la gestion du Pavillon Bleu en France. Cette étude vise à évaluer l’impact du label Pavillon Bleu sur l’assainissement et le tourisme dans les collectivités labellisées ou cherchant à le devenir. Elle a également pour objet de déterminer dans quelle mesure cet écolabel sensibilise les acteurs économiques locaux et induit des changements de pratiques. Plus généralement, cette étude présente une analyse des effets du Pavillon Bleu sur la réduction de la pollution sur le littoral méditerranéen.

Des recommandations sont présentées, à la fin du rapport, dans les domaines de l’éducation et de la sensibilisation à l’environnement, de l’amélioration de l’assainissement, de la mobilisation du secteur touristique et en faveur d’actions à mener conjointement par les coordinateurs nationaux du Pavillon Bleu des pays méditerranéens.

En effet, au cours de ces dernières années, les approches de gestion du littoral et des plages ainsi que les critères de qualité des eaux de baignade ont beaucoup évolué dans les pays de la région. On relève ainsi une standardisation des critères de qualité d’eau de baignade dans les pays nord méditerranéens avec l’entrée en vigueur progressive de la directive européenne 2006, tandis que du côté sud du bassin, les pays continuent d’oeuvrer, à des vitesses différentes, pour une mise à niveau normative et une amélioration continue de la qualité des eaux de baignade. Le présent rapport présente les similitudes et les différences qui existent entre les réglementations relatives à la surveillance, au contrôle et à la gestion de la qualité des eaux de baignade et met l’accent sur le Pavillon Bleu en tant qu’outil d’unification et de mise en conformité de cette réglementation pour les pays des deux rives de la Méditerrannée.

S’agissant de cet éco-label, les circonstances de son implémentation varient selon les pays. Néanmoins, et de façon générale, il reste associé à un signe distinctif destiné au secteur touristique. Il témoigne également d’un fort engagement environnemental de la collectivité labellisée quant à la préservation et la bonne gestion de sa bande littorale.

En conséquence, il paraît primordial d’encourager la mise en réseau des pays de la Méditerranée sensibilisés à la problématique de la qualité des eaux de baignade afin de mener ensemble un projet intégré favorisant les échanges et l’adoption des bonnes pratiques environnementales communes pour contribuer à la dépollution du bassin méditerranéen. En ce sens, la promotion du Pavillon Bleu pourrait être un vecteur de coopération régionale sur cette question.


AUTEURS :
Salma Chekkouri & Amine Ahlafi, consultants, agence 2D. DAMA, Maroc.


TABLE DES MATIERES
  • Résumé
  • introduction
  • La qualité des eaux de baignade en Méditerranée
  • Le contrôle de la qualité des eaux de baignade
  • Le Pavillon Bleu dans le bassin méditerranéen
  • Conclusions
  • Bibliographie
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page