Pour une réponse durable et concertée aux défis du Sahel dans le cadre d’une coopération renforcée « Afrique – Méditerranée – Europe »

Le rapport d’information de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées du Sénat sur l’aide publique au développement au Sahel de juin 2016 s’ouvre sur le constat suivant : au centre de l’actualité depuis plusieurs années, les espaces saharo-sahéliens, situés à l’interface entre le Maghreb, au Nord, et le Golfe de Guinée, au Sud, sont confrontés à une « situation géographique et humaine singulière mais aussi à une montée de l’insécurité due aux trafics puis à l’émergence de groupes terroristes qui ont su mettre à profit la logique de réseaux et de mobilité dominante au nord de la région1». Dans ce contexte, le coût de l’inaction au Sahel a été dénoncé à plusieurs reprises par les acteurs du développement2. Alors que la France a engagé des dépenses de sécurité importantes et nécessaires dans la région, tous s’accordent à dire qu’il n’y aura pas de développement sans sécurité, ni de sécurité sans développement. Face à ce constat général et au pessimisme ambiant qui prend place à mesure que les défis s’accumulent, les divers acteurs de l’aide internationale doivent aujourd’hui agir de manière concertée sur le terreau des crises, en regardant au-delà des frontières régionales.

Auteurs

Jean-Marc Chataîgner, Directeur général délégué de l’IRD
Jean-Louis Guigou, Président de l’IPEMED
Maxime Thibon, Conseiller scientifique et technique de l’Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS)
Avec la collaboration de :
Kelly Robin, IPEMED
Serena Sanna, IRD
Morgane Tous, IRD

Sommaire

  • Le Sahel: espace en crise(s)
  • Perspectives et recommandations
  • Quelques programmes pour une réponse durable et concertée aux défis du Sahel dans le cadre d’une coopération renforcée « Afrique – Méditerranée – Europe »
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page