Pour une politique agricole et agroalimentaire euro-méditerranéenne

Ipemed publie un rapport présentant un bilan des échanges agricoles et agroalimentaires méditerranéens et des investissements directs étrangers dans ces pays. Il analyse ensuite les fondamentaux de l’alimentation et de l’agriculture dans les Psem et leurs enjeux à moyen terme. Enfin il propose des recommandations en vue d’une politique agricole et agroalimentaire euro-méditerranéenne.

Le diagnostic de la situation actuelle et les tendances prévisibles à l’horizon d’une génération pour le secteur agricole, agroalimentaire et les zones rurales des onze Psem font ressortir les facteurs clé suivants :

• dynamisme démographique des Psem ;
• bonnes perspectives micro-économiques dans un scénario de pays émergents, avec croissance des marchés ;
• incertitude sur les agrégats macro-économiques, en particulier risque d’aggravation des déficits publics et d’aggravation du chômage ;
• insécurité alimentaire, avec des déficits allant jusqu’à 50milliards de dollars en 2030 (les Psem seront les plus déficitaires au monde, derrière l’Afrique au Sud du Sahara), mettant en péril la cohésion sociale dans ces pays ;
• dégradation de la santé publique par une alimentation déséquilibrée (obésité et maladies d’origine alimentaire) ;
• raréfaction des ressources naturelles (terre et eau) ;
• changement climatique, qui risque d’amputer les rendements agricoles
de 10 à 30 % ;
• nombreuses barrières tarifaires et techniques aux échanges agricoles et alimentaires euro-méditerranéens ;
• gouvernance et climat des affaires encore peu favorables à l’IDE dans les Psem ;
• lourds obstacles à une intégration économique régionale inter-Psem.

Par ailleurs, le contexte politique a profondément changé depuis les révolutions arabes (début 2011). Ceci a conduit à remettre l’accent sur les zones rurales marginalisées par la priorité donnée par des anciens dirigeants à l’industrie urbaine, au tourisme côtier et aux mégapoles.
Une coopération euroméditerranéenne renforcée constituerait donc une opportunité historique de co-développement dont on peut identifier les enjeux pour les deux rives.
Pour les Psem, il s’agit d’améliorer le niveau de sécurité alimentaire par réduction de la dépendance externe et par progression de la qualité des aliments et de mieux maîtriser l’un des facteurs du bien-être social et de la stabilité politique.


Auteurs :
Jean-Louis Rastoin
Ingénieur agronome, docteur d’État ès sciences économiques et agrégé des universités en sciences de gestion. Professeur émérite d’économie et gestion des entreprises à Montpellier SupAgro, directeur de la chaire Unesco « Alimentations du monde », et chercheur dans l’unité de recherche « Marchés, organisations, institutions et Stratégies d’Acteurs » (MOISA). Consultant et expert de la Banque européenne d’investissement et d’ Ipemed. Membre de l’Académie d’Agriculture de France et du comité de rédaction de la série « Systèmes agroalimentaires » de la revue Economies et Sociétés. Co-auteur, avec Gérard Ghersi, de l’ouvrage : Le système alimentaire mondial, Concepts et méthodes, analyses et dynamiques, Editions Quae, Paris, 2010.
Lucien Bourgeois
Économiste, consultant, membre de l’Académie d’agriculture de France, membre du Conseil scientifique de la Fédération nationale des parcs naturels régionaux. Ex-directeur des études économiques de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture et président de la Société française d’économie rurale de 2003 à 2007. Auteur de Politiques agricoles (Flamarrion, 1993), et d’articles sur la sécurité alimentaire, notamment pour les Revues Futuribles, Pour ou la Revue politique et parlementaire.
Foued Cheriet
Maître de conférences à Montpellier SupAgro et docteur en sciences de gestion. Ses recherches portent sur le secteur agroalimentaire en Méditerranée, et plus particulièrement sur le management stratégique, les conflits dans les relations interorganisationnelles, le contrôle des alliances asymétriques, les stratégies des firmes multinationales et les investissements directs à l’étranger.
Nahid Movahedi
Docteur d’État es Sciences de gestion. Économiste transdisciplinaire spécialiste du secteur rural et agroalimentaire.


SOMMAIRE

  • INTRODUCTION
  • Dynamiques des échanges agricoles et alimentaires méditerranéens
  • Agriculture et alimentation en Méditerranée : diversité et enjeux
  • L’impératif d’une politique alimentaire et agricole en Méditerranée
  • La PAC européenne et les pays méditerranéens
  • Mettre en place une politique alimentaire dans les pays méditerranéens
  • Contenu et chiffrage d’une politique alimentaire et agricole euro-méditerranéenne
  • Synthèse, conclusions et recommandations
  • ANNEXES
  • RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES
  • RÉSUMÉ
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page