Les industriels allemands en Tunisie

Les industriels allemands en Tunisie : Précurseurs d’un nouveau modèle de coopération Nord-Sud ?


L’Allemagne, troisième partenaire économique de la Tunisie, multiplie depuis quelques années les investissements industriels dans ce pays, que les entrepreneurs allemands considèrent comme l’un des plus compétitifs de la rive sud.

L’étude micro-économique de la dynamique de ces investissements montre qu’ils y développent une stratégie différente de celle de leurs homologues européens, notamment français et italiens. Près de vingt ans après l’avoir fait dans les Peco, les Allemands entament un redéploiement de leur appareil industriel dans ce pays du deuxième cercle de leur voisinage, qui leur offre les conditions de production nécessaires à l’établissement d’un système productif intégré. Sur le territoire tunisien, cela donne lieu à de nouvelles coopérations inter-firmes et au développement d’activités à forte valeur ajoutée, qui mobilisent une partie de l’abondante main-d’oeuvre qualifiée présente localement.

En élargissant à la rive sud leur stratégie de régionalisation industrielle, les entrepreneurs allemands font un pari audacieux qui pourrait bien faire d’eux, à l’heure des révolutions arabes, les précurseurs d’un nouveau modèle de coopération Nord-Sud.

L’auteur

Chargé de recherche à IPEMED, Maxime Weigert est doctorant en géographie économique à l’Institut de recherche et d’études supérieures du tourisme de Paris I (Irest).

SOMMAIRE

  • INTRODUCTION : La présence allemande en Tunisie, une stratégie industrielle
  • L’industrialisation de la Tunisie et l’implantation des firmes allemandes
  • Un territoire industriel compétitif
  • La dynamique de l’investissement allemand : trois tendances
  • CONCLUSION : Un nouveau type de partenariat se dessine
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page