Les dynamiques des ressources agricoles en Méditerranée

Ce rapport a été commandé par Ipemed  et réalisé par des chercheurs de l’UMR Moisa de Montpellier Supagro. Il s’inscrit dans une réflexion plus large sur le futur agricole de la région méditerranéenne et les perspectives de coopération régionale. Cette réflexion a été entamée avec trois autres rapports portant sur un état des lieux des questions de sécurité alimentaire en Méditerranée : les enjeux des coopérations inter-entreprises agroalimentaires pour la sécurité alimentaire en Méditerranée et une analyse prospective de la situation céréalière dans la région méditerranéenne.


Ce rapport s’appuie sur une compilation de données secondaires (Mediterra/Ciheam, FAO, Plan Bleu, Ipemed, Banque mondiale…) et une base de données ad hoc constituée par des extractions d’informations statistiques essentiellement des bases de la FAO et exploitées pour les besoins de cette recherche. Au-delà des simples constats, souvent signalés dans des recherches antérieures, l’objet de ce travail est de caractériser de manière précise les articulations pouvant exister entre la dynamique des ressources naturelles consacrées à l’agriculture et les enjeux de la sécurité alimentaire dans les pays des rives sud et est de la Méditerranée.

Cette caractérisation précise les articulations entre les ressources et la sécurité alimentaire en Méditerranée. Elle permettra à terme de proposer des pistes de réflexion de trois ordres : des implications en termes de décision de politiques publiques, des suggestions de scénarios d’évolution à analyser et une grille d’analyse constituant une base pour mieux appréhender l’importance des enjeux du développement durable dans les politiques nationales déjà mises en place. Celle-ci sera à destination des responsables institutionnels (ministères, agences nationales, instituts de recherches…) afin qu’ils replacent les questions de développement durable dans les contextes de politiques publiques nationales.

Après avoir présenté et justifié la problématique des ressources agricoles et de leurs liens avec la question de la sécurité alimentaire, nous nous attarderons sur les enjeux stratégiques des ressources agricoles en esquissant les principaux scénarios qui se profilent dans la région. Puis nous analyserons les évolutions des ressources agricoles en abordant successivement les terres agricoles, l’eau, l’utilisation des semences et des engrais, et la mécanisation.

Abordées dans un premier temps dans une optique régionale, certaines de ces questions donneront lieu à des focus pays par rapport à des thématiques particulières : la mécanisation au Maroc ; la demande en eau agricole en Jordanie, la pression foncière et l’évolution des rendements en Israël, l’adoption de modèles agricoles alternatifs avec la question du bio en Tunisie ; et enfin l’utilisation des engrais en Égypte. Nous présenterons ensuite deux questions transversales importantes par rapport à la gestion durable des ressources : l’accaparement des terres (land grabbing) et l’intégration des enjeux du développement durable dans les politiques publiques des pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée. Enfin, une dernière partie sera consacrée aux implications de nos principaux résultats en termes de décisions institutionnelles et de perspectives de recherche.


Les auteurs :

Jean-Louis Rastoin
Ingénieur agronome, docteur d’État ès sciences économiques et agrégé des universités en sciences de gestion. Professeur émérite d’économie et gestion des entreprises à Montpellier SupAgro, directeur de la chaire Unesco « Alimentations du monde », et chercheur dans l’unité de recherche « Marchés, organisations, institutions et Stratégies d’Acteurs » (MOISA). Consultant et expert de la Banque européenne d’investissement et d’ Ipemed. Membre de l’Académie d’Agriculture de France et du comité de rédaction de la série « Systèmes agroalimentaires » de la revue Economies et Sociétés. Co-auteur, avec Gérard Ghersi, de l’ouvrage : Le système alimentaire mondial, Concepts et méthodes, analyses et dynamiques, Editions Quae, Paris, 2010.
Lucien Bourgeois
Économiste, consultant, membre de l’Académie d’agriculture de France, membre du Conseil scientifique de la Fédération nationale des parcs naturels régionaux. Ex-directeur des études économiques de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture et président de la Société française d’économie rurale de 2003 à 2007. Auteur de Politiques agricoles (Flamarrion, 1993), et d’articles sur la sécurité alimentaire, notamment pour les Revues Futuribles, Pour ou la Revue politique et parlementaire.
Foued Cheriet
Maître de conférences à Montpellier SupAgro et docteur en sciences de gestion. Ses recherches portent sur le secteur agroalimentaire en Méditerranée, et plus particulièrement sur le management stratégique, les conflits dans les relations interorganisationnelles, le contrôle des alliances asymétriques, les stratégies des firmes multinationales et les investissements directs à l’étranger.
Nahid Movahedi
Docteur d’État es Sciences de gestion. Économiste transdisciplinaire spécialiste du secteur rural et agroalimentaire.


SOMMAIRE

  • REMERCIEMENTS
  • INTRODUCTION
  • Contexte et enjeux des ressources agricoles en Méditerranée
    • Les enjeux stratégiques et les clivages Nord-Sud
    • Les urgences actuelles et futures
    • Les scénarios qui se profilent
  • Analyse des évolutions des ressources agricoles et leurs implications
    • Évolutions des ressources agricoles en Méditerranée
    • Ressources agricoles en Méditerranée : focus pays/thématiques
    • Problématiques transversales : développement durable et land grabbing
  • Implications, perspectives et recommandations
    • Principaux enseignements et implications institutionnelles
    • Limites de l’étude et pistes futures d’approfondissement
  • CONCLUSION
  • RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES
  • AUTRES SOURCES DE DONNÉES
  • ANNEXES
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page