Le financement des TPE/PME et la sécurisation des investissements

La problématique du financement des TPE/PME sur le continent africain pose plusieurs défis :
1. De quelle façon accroître le rôle des banques en tant que prêteur ?
2. Comment développer des sources de financement sous forme de capital investissement ?
3. Comment développer les marchés financiers et la bourse ?
4. Comment développer d’autres sources de financement : microfinance, finance islamique, financement participatif ou encore financement venant de la diaspora ?

L’objectif de la présente étude est d’apporter quelques réponses à certains de ces défis, en tenant compte du potentiel de coproduction entre PME de l’axe « Afrique – Méditerranée – Europe ». La coproduction peut se définir comme un nouveau modèle de coopération économique « gagnant – gagnant » fondé sur le partage de la valeur ajoutée et le transfert de technologies entre acteurs du Nord et du Sud.

Le rapport réalisé par Michel GONNET sur « le financement des TPE/PME et la sécurisation des investissements – Des enjeux majeurs pour l’intégration de la grande région Afrique – Méditerranée – Europe et le déploiement du modèle de coproduction », avec le soutien de l’Union pour la Méditerranée, de l’AFD et de Bpifrance, présente ainsi des propositions concrètes portant à la fois sur des outils de financements existants à renforcer ou des nouveaux outils à créer pour mieux répondre aux besoins des entrepreneurs tout en permettant une meilleure sécurisation des financeurs.


AUTEUR :
Michel GONNET 

Président d’EUDOXIA-GB2A FINANCE, Expert associé IPEMED 
Coordination : 
Kelly ROBIN, Responsable des projets 
Jean-Marie PAINTENDRE, Conseiller international 


SOMMAIRE 

  • Contexte général de l’étude
  • Introduction
  • I. Quels leviers pour le financement des TPE/PME en Afrique ?
  • II. Propositions
    Proposition n°1 – Conforter le rôle des banques en développant les outils existants : renforcer ou créer des fonds de garantie des prêts bancaires aux PME
    Proposition n°2 – Favoriser la désintermédiation via l’outil de garantie, le capital investissement et les marchés boursier et financier
    Proposition n°3 – Favoriser le co-investissement selon une logique de coproduction
    Proposition n°4 – Dispositions spécifiques pour le capital – investissement : des « fonds de fonds » et des actions sur la fiscalité des TPE/PME
    Proposition n°5 – Exploiter le lien entre Economie Sociale et Solidaire (ESS), accompagnement des TPE et développement des territoires
    Proposition n°6 – Favoriser l’émergence d’investisseurs de long terme d’intérêt général pour mobiliser l’épargne locale : l’exemple des Caisses des Dépôts
    Proposition n°7 – Favoriser la mise en place de zones franches et de « zones économiques spécialisées »
    Proposition n°8 – Mettre l’innovation au service de la TPE/PME : l’enjeu du blockchain et des fintech
  • Conclusion
  • Bibliographie indicative
  • Liste des personnalités interrogées
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page