La Méditerranée en 2030 : les voies d’un avenir meilleur

Le destin des pays riverains de la Méditerranée – dans les vingt prochaines années est incertain : Déclin possible ? Divergences des rythmes de croissance et d’insertion dans la mondialisation ou plutôt convergence et ancrage définitif des trois rives de la Méditerranée dans un système d’interdépendance mutuelle ?

Ces trois scenarios sont possibles, et détaillés dans cette publication, tant le futur est ouvert. Retenons donc l’hypothèse que le scénario de la convergence puisse se réaliser et que les pays européens et ceux du sud et de l’est de la Méditerranée aient un avenir commun. Que doivent faire les gouvernements et les acteurs de la société civile pour renforcer et accélérer cette probabilité de convergence ? 10 propositions sont déclinées par le projet Méditerranée 2030.

Le projet Méditerranée 2030, initié par IPEMED en partenariat avec les organismes d’étude euro-méditerranéens (CARIM, CIHEAM, FEMISE, OME), est un vaste processus de prospective qui a pour but d’associer les centres institutionnels et privés de la Méditerranée spécialisés dans la prospective en vue d’élaborer ensemble une vision commune de la Méditerranée en 2030, et de décliner les actions à entreprendre dès maintenant pour que dans vingt ans, le scénario de la convergence devienne une réalité. Comme le disait Maurice Blondel « l’avenir ne se prévoit pas il se prépare ».

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page