La confiance dans la société numérique méditerranéenne : vers un espace .med

L’Espace Méditerranéen a pu être défini comme un continent liquide aux frontières solides et aux habitants mobiles, selon une belle formule de Bruno Etienne. Cette mer intérieure unit plus qu’elle ne sépare comme l’ont montré les trois derniers millénaires. Du Nord au Sud, d’Est en Ouest, les sociétés qui la bordent ont tissé des liens étroits, culturels, religieux, sociaux et économiques.

Dès lors que l’on considère les liens économiques, se pose la question de leur nature et de leur intensité. On sait que la qualité des liens influe sur l’intensité des échanges qui les caractérisent.

Une des dimensions de l’appréciation de la qualité d’une relation réside dans le degré de confiance des agents entre eux. Plus cette confiance est forte, plus les échanges que suscitent ces liens seront importants et réciproquement car des échanges importants et récurrents abaissent l’aversion au risque et génèrent de la confiance.

Les auteurs :

Cette publication est la synthèse du rapport du groupe de travail composé de :
Bouchra Boulouiz, chercheur, écrivain, présidente du Forcom, Maroc
Emmanuele Carboni, vice-président de Telecom Italia, Italie
Nassim Kerdjoudj, directeur général de Net Skills, Algérie
Yamina Mathlouthi, chercheur associé à l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (Tunisie), économiste à l’Agence française de développement, Tunis
Laurent Ponthou, Orange – France Telecom group, France
Giuseppe Richeri, professeur des Universités en information et communication, Facoltà di Scienze della comunicazione, Lugano, Suisse
Coordonné par :
Laurent Gille, économiste, professeur à Télécom Paris-Tech
Wahiba Hammaoui, doctorante à Télécom Paris Tech
Pierre Musso, professeur à l’Université de Rennes et à Télécom Paris Tech

Sommaire :

  • Confiance et numérisation des échanges
  • Confiance et gouvernance numériques : le printemps arabe
  • Le développement des TIC en Méditerranée
  • Recommandations
Afficher plus
Bouton retour en haut de la page